Enregistrer ses caméras wifi sur Google Drive

Vidéosurveillance: Enregistrer ses caméras wifi sur Google Drive

Cet article propose des pistes pour mettre en place une solution simple pour enregistrer ses caméras wifi dans un dossier Google Drive.

 

 

Pourquoi enregistrer sur Internet ?

 

Si vous enregistrez les photos ou vidéos sur un système d’enregistrement à votre domicile, il est très vraisemblable que:

 

  • En cas d’incendie, le matériel d’enregistrement sera brulé,
  • En cas de vandalisme, il sera détruit
  • En cas de cambriolage, il sera volé: Les voleurs cherchent à emporter ce qui est petit avec de la valeur, les systèmes d’enregistrement de vidéo rentrent dans cette catégorie.

 

Il vaut donc mieux réaliser l’enregistrement des données à l’extérieur du domicile !!!

 

Si vous avez une résidence secondaire, vous pouvez y déporter le système d’enregistrement de la résidence principale (et vice versa d’ailleurs).

Vous pouvez également faire appel à une société qui pose des caméras chez vous et assure l’enregistrement et la surveillance, mais c’est coûteux.
Autre solution à envisager, c’est enregistrer sur Internet… C’est la solution préconisée dans cette article.

Pourquoi choisir Google Drive ?

 

Il y 4 raisons à ce choix:

 

  • C’est gratuit jusqu’à 15 Go.  15 Go c’est largement suffisant pour une absence de 3 semaines en vacances.
  • C’est plutôt assez bien sécurisé au regard de la sensibilité des données qui sont juste des vidéos et photos de l’habitation vide (sans occupant) !! Et je vais expliquer pourquoi !
  • On peut partager les informations avec d’autres personnes avec un assez bon niveau de confidentialité: par exemple, vous donnez un lien d’accès en lecture seule à un voisin ou à un membre de la famille, pour leur permettre d’intervenir plus efficacement quand vous êtes partis en vacances et je vais expliquer comment et pourquoi !
  • Les fonctionnalités embarquées par Google Drive (par rapport à un FTP par exemple) permettent de visualiser les photos et les vidéos sans rien à avoir à installer sur le PC. C’est très intéressant si sur votre lieu de vacances, un proche vous prête son PC (ou à la limite dans un cybercafé), vous pouvez visualiser directement.

 

Pourquoi Google semble assez sécurisé ?

 

Avec Google, la transmission des identifiants et mot de passe se fait de façon chiffré.

 

Et ce n’est pas tout, il est possible pour renforcer la sécurité de mettre en place la « validation en deux étapes ».

 

Qu’est ce que c’est la « validation en deux étapes » ? Quand vous vous connectez la première fois à Google avec un nouvel ordinateur (PC, Smartphone, tablette…), Google vous envoie un code à 6 chiffres par SMS sur votre mobile. En plus du mot de passe, il faudra saisir ce code.

 

Donc en admettant qu’un petit malin arrive à intercepter la transmission et à déchiffrer votre mot de passe, il lui faudra également voler votre mobile pour récupérer le sms.

 

La sécurité « validation en deux étapes » semble suffisante au regard de la sensibilité des données:  Il ne s’agit pas des données médicales de vos proches ou des données bancaires secrètes mais seulement des vidéos d’un logement vide (sans personnes dedans) !!

 

Possibilité de partager simplement avec d’autres personnes avec un bon niveau de confidentialité

 

Pourquoi partager ?

 

Comme indiqué précédemment, vous pourriez avoir besoin de déléguer une partie de la surveillance à des proches ou même sur votre lieu de vacances vous pourriez ne pas avoir votre PC tout configuré sous la main pour accéder simplement et rapidement à l’information: Dans ce cas, si l’information est accessible à partir de tout PC « banalisé », cela pourrait être utile.

 

Je préconise d’utiliser le partage uniquement quand vous êtes sûr il n’y a pas d’occupant (parmi vos proches) dans l’habitation: C’est le cas quand vous partez en vacances.

 

Ceci étant dit, vous n’êtes pas obligé d’activer le partage, c’est juste une facilité : vous pourrez accéder au contenu en utilisant Google Drive.

 

 

Quoi partager ?

 

Il s’agit de partager les photos et vidéos qui auront été transférées de votre caméra vers un dossier Google Drive. Je vous indiquerai plus loin dans l’article la méthode pour réaliser le transfert des vidéos et des photos.

 

Comment partager ?

 

Dans l’interface du navigateur, en sélectionnant le dossier à partager dans Google Drive et en utilisant le bouton droit de la souris, vous accédez à la rubrique « partage ». Vous obtenez une fenêtre « Paramètres de partage »: Vous cliquez sur « modifier » dans la rubrique « Accès »et vous sélectionnez « Tous les utilisateurs disposant du lien ».

 

Le lien à récupérer est au niveau de la fenêtre « Paramètres de partage ». Il a une forme du type :

  • https://drive.google.com/folderview?id=8EPMT5LfCzVwNldf0BwBvbkFJWHM&usp=sharing (Exemple de lien factice) .

 

Ce lien n’est pas indexé par les moteurs de recherche et donc il ne peut pas être « retrouvé » par un moteur de recherche, donc seules les personnes le connaissant peuvent accéder au dossier partagé (contenant les vidéos).

 

En cliquant sur le lien vous obtenez un résultat de ce type:

 

Videos des caméras wifi dans un dossier partagé Google Drive

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n’y a nul besoin d’installer un logiciel vidéo type VLC :Ces vidéos peuvent être visionnées directement car Google Drive a un lecteur vidéo intégré !

L’avantage est que vous pouvez visualiser les vidéos sur tout PC banalisé avec une connexion Internet.

 Que faut il enregistrer ?

 

C’est un peu difficile de répondre à cette question, c’est un peu selon le goût de chacun (Les goûts et les couleurs… !).

 

Toutefois, je souhaiterais toutefois vous indiquer quelques remarques:

 

  • Primo, vous passez 3 semaines de vacances et vous souhaitez savoir s’il s’est passé quelque chose à votre retour : Allez vous passer 3 semaines devant votre écran pour tout visualiser ? Est ce que « tout enregistrer » a beaucoup de valeur ?

 

  • Secondo, si vous enregistrez tout pendant 3 semaines, les 15Go gratuits de Google Drive ne vont pas suffire et il n’est pas certain que votre fournisseur Internet ne finisse pas par réduire le débit.

 

  • Tertio, si vous enregistrez tout, vous avez un océan d’information. Détecter une alerte dans tout cela, c’est chercher une aiguille dans une botte de foin. Trop d’information tue l’information, c’est comme si vous n’aviez rien. Et vous n’aurez pas la capacité à réagir rapidement en cas d’intrusion (Prévenir en temps réel un voisin, un proche ou la police en cas d’alerte par exemple)

 

Pour ma part, je préconise en cas de détection, de n’enregistrer seulement que 10 à 20 secondes, avec 5 à 10 secondes avant la détection. Cela donne une idée suffisante de ce qui se passe:

 

  • La caméra vous envoie plusieurs vidéos de 1 à 2 Mo ayant une durée de 10 à 20 secondes
  • Vous pouvez les ouvrir quasiment instantanément sur Google Drive.

 

Je préconise également de mettre en place une notification par messagerie, vous pourrez ainsi consulter juste au moment où les fichiers sont reçus dans Google Drive. Cela vous permettrait de réagir en temps réel si vous avez un smartphone sur vous.

 

En option vous pouvez également être notifié par en mode push si vous avez une box domotique et/ou par SMS. A cet égard, j’ai proposé précédemment un article sur le sujet des alertes.

 

 

 

Quelle caméra choisir ?

 

Les critères de choix étaient les suivants:

  • Résolution recommandée : 1920*1080. Cette résolution permet d’identifier les personnes, ce qui n’est pas le cas avec une résolution 640*480.
  • Possibilité de détection sur capteur infrarouge passif – Mes retours d’expérience indiquent que la détection dans l’image n’est pas fiable (la caméra détecte des mouvements entre les images). Sur 2 mois de test, la détection sur capteur infrarouge a donné de très bons résultats :Bonne détection et aucun faux positif constaté.
  • Possibilité d’envoi par la caméra de vidéos  (Sur les caméras bas de gamme, seules des photos peuvent être envoyées:si vous voulez la vidéo, il faut se connecter dessus.)
  • Compression des vidéos type Mpeg-4 : 10 secondes de vidéos 1920*1080 tiennent dans 1 Mo
  • Horodatage de l’image vidéo : un filigrane avec date/heure/minute/seconde en haut à gauche de l’image par exemple augmente sa valeur probante.

Pour ces 5 critères, j’ai trouvé et testé (avec succès) pendant 2 mois la caméra D-Link 2230 que vous pouvez achetez sur Amazon:

 

 

C’est un lien d’affiliation, une commission de 3% (Environ 6 € pour ce produit) est versée si vous utilisez le lien pour acheter cette caméra wifi.

Si vous n’utilisez pas le lien d’affiliation, vous paierez le même prix: Les 3% iront dans la poche d’Amazon alors qu’elle n’a rien tenté pour vous apporter des conseils !

Méthode pour transférer les fichiers dans un dossier Google Drive et être prévenu par mail ?

 

La méthode est la suivante

  • Primo : Créer un compte Google dédié à la vidéosurveillance. Par exemple : home.video.prenom.nom@gmail.com
  • Secondo: Paramétrer la caméra pour envoyer les messages avec une vidéo sur cette adresse. Pour ma part j’ai paramétré la vidéo sur une durée de 10s (environ 1Mo) avec 5s avant la détection et 5s après la détection. La détection paramétrée est celle utilisant le capteur infrarouge passif.
  • Tertio : Créer un répertoire dans l’espace Google Drive associé à home.video.prenom.nom@gmail.com, par exemple le répertoire « videosurveillance ». Partager ce répertoire avec l’option « Accès à tous les utilisateurs disposant du lien ». Noter le lien hypertexte associé.
  • Quarto : Installer le fichier Gsheet (Google Sheet) fourni avec le tutoriel à la racine de Google Drive. Ouvrir ce fichier et renseigner les informations:
    – Adresses e-mail de notification : Votre adresse e-mail principal pour être prévenu par un message texte que des fichiers vidéo arrivent dans l’espace Google Drive (correspondant à home.video.prenom.nom@gmail.com) + toutes les adresses des proches qui seront notifiés
    – Nom du répertoire contenant les vidéos
    – Lien hypertexte correspondant au dossier partagé : Dans le corps de l’e-mail texte de notification se trouvera ce lien et vous et vos proches pourront accéder directement aux vidéos
    -Activer le « Google Script » inclus dans le document Gsheet.

 

 

Un tutoriel vidéo qui décrit ces 4 étapes et le fichier Gsheet sont à paraître prochainement dans le (futur) espace tutoriel du blog.

 

 

Le fonctionnement global est le suivant:

 

  • Le capteur IR de la caméra détecte une présence
  • La caméra wifi envoie un mail avec le fichier vidéo à home.video.prenom.nom@gmail.com (Exemple de compte gmail, vérifier que cela n’appartient à personne…)
  • Le Gscript contenu dans le Gsheet enregistre la vidéo du mail dans le répertoire de Google Drive
  • Le Gscript envoie un mail texte de notification à vous et vos proches avec le lien hypertexte pour accéder simplement aux vidéos
  • Vous ouvrez le mail de notification sur votre PC ou votre Smartphone
  • Vous cliquez sur lien Hypertexte => Vous accédez à la vidéo.

 

 

Et vous  ? Utilisez vous une solution de vidéosurveillance ?

 

Enregistrez vous les videos ?

 

Quelles solutions avez vous envisagées ?

 

 

 

 

 

 

8 réflexions au sujet de « Vidéosurveillance: Enregistrer ses caméras wifi sur Google Drive »

  1. Ping : Vidéosurveillance: Enregistrer ses caméras wifi sur Google Drive - Maison et Domotique

  2. Grand

    Bonjour
    Travail d’explications remarquable mais je n’ai pas trouvé le fameux fichier Gsheet à remplir fourni avec le tutorielet qui est essentiel à l’automatisation du stockage des clips vidéo . Dommage
    Cordialement

    Répondre
    1. Fabrice Auteur de l’article

      Bonjour,
      Merci.
      Oui je l’avais promis. Je vais essayer de trouver le temps de faire cet article.
      Cordialement,

      Répondre
    1. Fabrice Auteur de l’article

      Bonjour,

      La caméra que je propose enregistre en permanence et garde selon mon souvenir 10 secondes de vidéo en mémoire.

      Ce qui fait qu’elle dispose de ce qui s’est passé avant la détection…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.