Comment enregistrer sa caméra ip wifi ?

Comment enregistrer ses caméras wifi depuis Internet ?

Cet article est le cinquième et dernier de la série sur la vidéo-surveillance sans fil sur Internet.

 

Ayant déjà réussi à connecter une ou plusieurs caméras ip wifi (voir articles 2 et 3 de la série sur la vidéo-surveillance sans fil) et y accéder à distance (article 4), vous souhaitez également effectuer des enregistrements.

 

Caméra IP wifi : que peut-on en attendre ?

 

Résolution de la caméra

 

Beaucoup de caméras ip wifi sans fil de faible coût (Fourchette de prix 50-100€) ont une résolution 640*480.

J’ai observé que celle-ci est à peine suffisante pour identifier avec certitude un personne pleine face à 1,5 m de la caméra. Au delà, vous visualisez plutôt un signalement de la personne.

Je préconise d’utiliser donc au moins une résolution de 1280*720 pour avoir de bonnes chances d’identifier les personnes sur l’image vidéo.

 

Fonction d’envoi de fichiers

Les caméras ip wifi ont en très grande majorité des fonctions d’envoi de fichiers image, par mail ou par ftp.

C’est une caractéristique intéressante, cela permet d’envoyer sans aucun PC allumé des images sur un serveur FREE par exemple ou sur un serveur mail.

Cela vous permet d’avoir des preuves, des images en dehors de votre domicile donc hors d’atteinte des éventuels intrus.

Pour les caméras ip wifi haut de gamme, il y a possibilité d’envoyer des séquences vidéos en plus des images.

 

Fonction d’horodatage

La fonction d’horodatage est très intéressante: elle permet d’ajouter en filigrane sur chaque image la date et l’heure.

Cette fonction ne se retrouve pas sur toutes les caméras ip wifi. Très souvent, les caméras ip wifi « bas de gamme » n’ont pas cette fonction.

Fonction de détection et d’alerte

 

C’est une fonction que l’on rencontre sur la majorité des caméras. En la couplant avec la fonction d’envoi de fichier, vous disposez en théorie des éléments essentiels de votre surveillance sur votre serveur mail ou sur votre serveur ftp.

 

Toutefois, mes retours d’expérience sur la fonction « détection » ont toujours été mauvais.

Pourquoi ?

  • La fonction détection se déclenche dans 99,99% des cas à tort !
  • La fonction détection se déclenche pratiquement tous les minutes, et fait envoyer à chaque fois 20 fichiers de 30Ko dans votre serveur mail ou ftp !

Conséquences

  • Le serveur mail ou le serveur ftp est engorgé !
  • L’information abondante qui s’y trouve est non pertinente !
  • Le temps perdu est très important !
  • Et de ce fait, si un véritable évènement se produit,  vous risquez de le manquer ou de le détecter trop tard car il est noyé dans la masse !

 

Pour modérer ces propos, toutes les caméras utilisées étaient de bas ou de moyenne gamme.

J’ai constaté qu’il existe maintenant des caméras IP wifi « intelligente » qui dispose en plus de l’image, d’un capteur de présence (Infra-Rouge par exemple). Cela permettrait d’améliorer grandement la pertinence de la détection.

Ces caméras IP wifi « intelligente » sont des matériels haut de gamme affichant un prix de 200 à 300 € et que je n’ai pas testées pour le moment (vu le prix). J’ai notamment identifié deux caméras intelligentes que j’aimerais tester prochainement:

 

Comment enregistrer ses caméras wifi depuis Internet ?

 

Pour ma part, je me suis posé trois questions avant de répondre à « comment enregistrer? » :

  • Pourquoi enregistrer ?
  • Que faut il enregistrer ?
  • Où enregistrer ?

 

Pourquoi enregistrer ?

C’est très personnel comme question. Pour ma part, c’est uniquement pendant les déplacements professionnels, les absences ou les voyages. Je ne souhaite pas enregistrer quand je suis là. Je souhaite enregistrer pour identifier les éventuels intrus et réagir le plus rapidement et le plus efficacement possible en cas d’intrusion.

Que faut il enregistrer ?

Pour ma part, je ne souhaite pas tout enregistrer et passer toutes mes vacances à regarder des vidéos ou des photos et à constater qu’il ne s’est rien passé.

je souhaite uniquement enregistrer s’il se passe quelque chose et être prévenu.

 

Où enregistrer ?

Pour ma part, je ne trouve pas très approprié d’avoir un enregistreur au domicile qui risque d’être volé ou endommagé lors d’une éventuelle intrusion !

 

Je souhaite enregistrer sur un espace personnel sur internet de type serveur ftp, ou mieux encore Dropbox ou Google drive.

L’avantage d’utiliser des espaces comme Google drive est multiple:

  • Pouvoir partager très facilement avec d’autres personnes (un voisin par exemple ou de la famille proche) l’accès aux vidéos et photos (en lecture seule par exemple)
  • Pouvoir avoir les vidéos et photos présenter en mosaïque (contrairement au serveur ftp)
  • Pouvoir regarder les photos et vidéos grâce aux lecteurs vidéo intégrés de Google (contrairement au serveur ftp où il faut un logiciel type vlc)

 

Je détaille tout cela dans un document pdf dans lequel j’ai compilé tous les articles sur la vidéo-surveillance. Si vous souhaitez vous le procurer, vous pouvez me laisser votre adresse e-mail et en retour, je vous enverrai le document.

 

Comment enregistrer ?

 

Dans mon cas, je n’ai acheté pour le moment que des caméras ip wifi de bas ou moyenne gamme. Ces caméras ont des fonctions d’alerte et de détection très insuffisantes et elles ne savent pas horodater les images.

J’ai opté pour la solution d’un petit PC à 300 € avec le logiciel Security Monitor Pro de Deskshare pour moins 70 €. Ce logiciel récupère le flux vidéo de mes 4 caméras.

Ce logiciel fait parfaitement ce que mes caméras « moyenne gamme » ne savent pas faire:

  • La détection est impeccable (pas de faux positif constaté à ce jour)
  • L’enregistrement se fait avec horodatage, photos et vidéos
  • La séquence d’enregistrement est paramétrable: 1 minute d’enregistrement prend 4Mo photo et vidéos confondus
  • J’envoie très facilement ces 4 Mo sur un espace ftp ou un espace Google drive
  • Le logiciel m’envoie une alerte par mail : il ne me reste plus qu’à consulter sur mon smartphone l’espace google drive pour examiner ce qui se passe.

 

J’en suis arrivé là pour le moment. Ce qui ne me satisfait pas dans cette solution, c’est de devoir laisser un petit PC allumé.

La suite à donner serait pour moi d’essayer les caméras intelligentes haut de gamme pour ne plus avoir à utiliser ce PC.

Toutefois c’est assez couteux quand on multiplie par 4, 5 ou 6 caméras !

 

Quand j’essaierai ce type de caméra ip wifi intelligente, je publierai un article sur le retour d’expérience.

 

C’est la fin de la série d’article sur la vidéo-surveillance sans fil. J’espère que cela vous sera utile.

 

Qu’en pensez vous ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire !

 

5 réflexions au sujet de « Comment enregistrer ses caméras wifi depuis Internet ? »

  1. BackupCamIp

    Bonjour,

    L’utilisation de google drive est plus intéressante que dropbox puisque l’espace de stockage gratuit sur Drop box n’est que de 2Go contre 15Go sur drive.

    Utiliser un raspberry PI est une bonne idée, mais nécessite des connaissances en informatique qui ne sont pas à la portée de tous, (remarque sur le blog, un serveur web n’est pas nécessaire pour uploader des vidéos, un simple serveur fpt (pure-ftp) et l’utilisation de google api pour uploader les données automatiquement sur Drive 😉 suffisent.)

    Concernant le Logiciel Security Monitor Pro, je ne vois pas ce qu’il fait de plus que les fonctionnalités native de la camera IP (détection, envoie mail ou ftp, horodatage etc…), si ce n’est que d’être obligé d’avoir un pc qui reste allumé en permanence.

    Enfin, ces solutions n’envoie toujours pas de sms, lorsque vous partez à l’étranger, sans données mobiles, vous ne pourrez pas consulter votre messagerie pour être alerté(e).

    Cordialement.

    Répondre
  2. Mary

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre article.
    Pour ma part, je me laisserai bien tenter par la caméra D-Link DCS-2330 et je suis intéressée de savoir comment stocker les images et vidéo sur Google Drive.

    Merci d’avance !
    Mary.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.